Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2010

Creepy 11, 14 (Publicness)

11.jpgCreepy 11 (1971) 3,50 FF

 

Couverture

Enrich
Sommaire


Rédactionnel 2 p. Cher oncle Creepy

Rc 8 p. n/b
Duel de monstres Archie Godwin/Angelo Torres
Pub
Prince Valiant Serg
Rc 9 p. n/b
Un pied dans la tombe Tom Sutton




Rédactionnel 10 p. The creepy fan club

Rédactionnel 2 p. Dictionnaire du fantastique (Ballard à Bocklin)
Rédactionnel 6 p. Petit panorama critique

RC 7 p. n/b
En eau profonde ! Eanbo Binder/John Séverin
Pub
Drago Burne Hogarth
Rédactionnel 4 p. Avant première Lady Frankenstein
Pub
3 histoires extraordinaires d'Alexis Thomas
Rc 8 p. n/b
Le déterreur de cadavres Archie Godwin/Reed Crandal
Pub
Creepy US
Pub
Maquettes Frankenstein...
Pub
Corto Maltese, /Hypocrite
Pub
Flash Gordon Serg
4eme

Déboires d'outre tombe (Loro)

 

 


14.jpgCreepy 14 (01 1972)

 

Couverture
Tom Sutton

Pub
Eerie
Sommaire


Rédactionnel 2 p. Cher oncle Creepy

Rc 8 p. n/b
La chose dans le puit Larry Ivie/Gray Morrow
Pub
Blanche Epiphanie, Araigna, Forest...
Rédactionnel 10 p. The creepy fan club

Rédactionnel 2 p. Dictionnaire du fantastique (Baldung à Brion Marcel)
Rédactionnel 6 p. Petit panorama critique

Rc 8 p. n/b
Magma Wallace Wood
Pub
Drago Burne Hogarth
Rc 6 p. n/b
Pas de jeu ! Bill Parente/Tom Sutton
Rédactionnel 8 p. Avant première Nuits d'amour et d'épouvante, l'Autre, le Petit Poucet...
Rc 1 p. n/b
Coup de sang Claude Laverdure
Rc 10 p. n/b
La croix de sang Douglas Moench/Esteban Marotto
Rédactionnel 8 p. Avant première Le cirque des vampires, la cible hurlante
Pub
Déboires d'outre tombe (Loro)
Pub
Creepy US
Pub
Maquettes Frankenstein...
Rédactionnel 2 p. Informations

Pub
Corto Maltese
Pub
Flash Gordon Serg
Pub
Creepy FR
4eme
Vampirella

 

17:57 Publié dans Creepy | Lien permanent | Commentaires (0)

Creepy 8, 10 (Publicness)

creepy8_couv.jpgCreepy 8 (1970) 67 pages 5 FF

Spécial King Kong

Couverture

Frazetta
Pub


Sommaire


Rc 9 p. n/b
La maison du juge Archie Godwin/Reed Crandal
Rc 8 p. n/b
L'homme singe Archie Godwin/Steve Ditko
Rédactionnel 30 p. Dossier King Kong

Rc 8 p. n/b
La chair et l'esprit Archie Godwin/Steve Ditko
Rc 6 p. n/b
Adam links Otto Binder/Joe Orlando
Pub


Pub


Pub


4eme


10.jpgCreepy 10 (04 1971) 3,50 FF

Couverture

Ken Kelly (noté dans l'ours)
Rédactionnel 2 p. Cher oncle Creepy

Sommaire


Rc 6 p. n/b
Le cerveau Archie Goodwin/Angelo Torres
Pub
Maquettes Frankenstein, loup garou...
Rc 6 p. n/b
La chose maudite Archie Goodwin/Gary Morrow
Rédactionnel 9 p. Petit panorama critique

Rédactionnel 3 p. Livres

Rédactionnel 2 p. The creepy fan club

Rédactionnel 8 p. Dictionnaire du fantastique (Balzac à Buscema)
RC 7 p. n/b
Les orchidées sanglantes Archie Goodwin/All Mc Williams
Rc 6 p. n/b
L'orbite du vampire Archie Goodwin/Fray Morrow
Rédactionnel 4 p. Avant première Requiem pour un vampire/La résidence/rendez vous en forêt
RC 7 p. n/b
Rira bien qui rira le dernier Alan Hewetson/Mike Royer
Pub
Prince Valiant Serg/Vampirella
4eme
Pub Corto Maltese



17:40 Publié dans Creepy | Lien permanent | Commentaires (0)

01/03/2010

Creepy 13 : a publicness work in progress !

Creepypub1970.jpgIci dés aujourd'hui, le départ du dépouillement des revues Creepy françaises.

Il était temps en effet que cela se fasse, car les parutions françaises de cette revue ayant été quelque peu (fort) différentes des originaux US, c'était un cruel dilemne que de dresser le répertoire des histoires de chacun de ces superbes dessinateurs.

Créé en Mars 1969 par Joel Laroche (Dir. de publication) aux éditions Publicness (1ère série), puis repris aux éditions Triton en Mai 1978 après 30 numéros, (un ainé donc de l"Echo des savanes Spécial USA"), cette revue sous-titrée : "Le premier et le meilleur magazine illustré d'épouvante" était une adaptation de la revue originale américaine Creepy créée en 1964 par James Warren. Elle a vu officier dans ces pages ou celles de ses "cousins" (Eerie et Vampirella) des noms comme Jean Pierre Dionnet (dictionnaire du fantastique), Roquemartine (lettrage), mais surtout les plus grands noms de la bande dessinées 70's d'horreur américaine :

Jack davis, Reed Crandal, Jeff Jones, Bernie Wrightson, Richard Corben, Alex Thot, Wallace Wood, Tom Sutton, Steve Ditko, Gray Morrow, John Séverin, Bill Dubay, Jerry Grandenetti, Bruce Jones, Larry Todd, Barry Smith...voire des européens (Claude Moliterni !!), puis beaucoup d'espagnols à partir de 78 :  José Gonzales, José ortiz, Leo Duranona; Luis Bermejo..., ou des Philippins comme Alex Nino par exemple.

L'adapatation (traduction) était dévolue à Louis Trobert, secondé par Serge de Beketch (n°29 et 30)

...Intéréssé au départ surtout par les bibliographies de Corben et Wrightson, (cf. Berniewrightson.fr), ce travail, qui va m'obliger à quelques heures de recherches, servira cependant pour le reste de l'humanité.   Etant amateur de ces revues et histoires 70's macabres, je compte aussi en profiter pour alimenter la base EErie et Vampirella au passage...

Aussi, si vous possédez certaines (ou toutes ?) de ses revues, merci d'avance de votre aide.

... Un travail vampirisant quoi, qui fera certainement l'objet d'un article plus complet et d'un lien sur la page "bonus" du site Wrightson.fr.

Si vous ête intéressés par ces revues Warren, n'hésitez pas à dores et déjà consulter la page "liens" de Berniewrightson.fr !!

* Rappel : vous pouvez aussi déjà vous régaler des couvertures des revues sur ComicsVF !! (merci à eux pour les scans), et merci aussi à Bedetheque pour certaines infos de dates (dépôt légal en effet rarement mentionné dans les revues)

 

Et pour commencer (dans le désordre, tant qu'à faire) :

13.jpg

Creepy n°13 (1970) 3,50 FF

Couverture

Gray Morrow




Rédactionnel Pub Eerie

Sommaire


Rc 10 p. n/b
Le cercueil de Dracula Archie Goowin/Reed Crandal
Pub Prince Valiant Serg

RC 7 p. n/b
A en perdre la tête Bill Dubay
Rédactionnel 5 p. Cher Oncle Creepy et the Creepyfan club
Maria Svledovska
Rédactionnel 5 p. Dictionnaire du fantastique Battaglia à Byron (Lord)
Boivin, Caen, Dionnet, Nail, Romer
Rédactionnel 5 p. Livres

Rédactionnel 6 p. Petit panorama critique (cinéma) La résidence, les sorcières, les horreurs de Frankenstein, la cinquète de la p d s J.P.N, J.B
Rc 6 p. n/b
Pour une balle d'argent R. Michael Rosen/LarryTodd
RC 16 p. n/b
La terreur hors du temps Archie Goodwin/Neal adams
Rédactionnel 6 p. Publicités Drago, Flash Gordon, Corto Maltese, Loro “mémoires d'outre tombe”, Creepy
4eme Publicités Vampirella


* ci-en haut : publicité pour les premières revues dans Creepy n°13, 1970

 

 

16:20 Publié dans Creepy | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : creepy

01/02/2010

Ere comprimées 13 - 15

 

Numéro 13 (Déc – Janvier 1982) 67 pages

ec13.jpg

Couverture

Richard Corben




Rédactionnel 2 p. Nouvelle Le crépuscule des nautes J.P. Vernay
Rc 8 p. n/b
Présent pour le futur antérieur Gerry Boudreau/Jesse Jodloman
Rc 10 p. n/b
Prédateurs Bruce Jones/Rudy Nebres
Rc 10 p. n/b
Gotterdammerung ! Budd Lewis/Isidre Mones
RAS 16 p coul. Zora et les hibernautes 4
Fernando Fernandez
Rc 8 p. n/b Histoires du bistrot de la galaxie Récit de Toksath Joeph Mbea
Rédactionnel 2 p. Hier aujourd'hui demain... Robert Silverberg ou le guetteur crucifié Roger Bozetto




Rc 3 p. n/b
Chichen itza Ar Roué




Rédactionnel 4 p. Flash
Ecke, Rey, Bozetto,

 

Numéro 14 (Février - Mars 1983) 67 pages

ec14.jpg

Couverture

Vincente Sgrelles




Rc 9 p. n/b
Fugue pour un fugitif en ferraille Kevin Duane, Will Richardson/Vic Catan
Rc 18 p. n/b
Restitution Kevin Duane/Alex Nino
Rédactionnel 2 p. Hier aujourd'hui demain... Dernier prix Appolo Kate Wilhelm Pierre K. Rey, Charles Moreau
RAS 16 p coul. Zora et les hibernautes 5
Fernando Fernandez
Rédactionnel 2 p. Nouvelle Androïde tue pour moi Kate Wilhelm
Rc 8 p. n/b
Château de sable Gerry Boudreau/José Ortiz
Rc 8 p. n/b Histoires du bistrot de la galaxie Récit d'Hycrotan Joeph Mbea
Rc 8 p. n/b
Comment queen bovine entra dans la légende Gerry Boudreau/Ramon Torrents




Rédactionnel 4 p. Flash
Moreau, Ecken, Rey

 

Numéro 15 (Avril - Mai 1983) 67 pages

ec15.jpg

Couverture

C. Sanjulian
Rédactionnel 2 p. Nouvelle Qui se souvient de la terre (Helios) Karl Jhons
Rédactionnel 4 p. Flash
Moreau, Ecken, Rey
Rc 8 p. n/b Histoires du bistrot de la galaxie Récit de Wanshott Joeph Mbea
Rc 8 p. n/b
La saga de Popeye Jackson Gerry Boudreau/Paul Nerry
Rc 10 p. n/b
Troisième personne du singulier Bruce Jones/Luis Bermejo
RAS 16 p coul. Zora et les hibernautes 6
Fernando Fernandez
Rc 10 p. n/b
Troisième personne du singulier/2 Bruce Jones/Luis Bermejo
Rédactionnel 5 p.
C. L. Moore, une Shambleau dans Weird tales Charles Moreau
Rc 8 p. n/b
Le cas Fianchetto Bob Toomey/José Ortiz
Rc 4 p. n/b Histoires du bistrot de la galaxie Récit d'Ondrakor Joeph Mbea
Rédactionnel 2 p. Nouvelle Qui se souvient de la terre (suite) Karl Jhons (C. Moreau trad ?)

25/01/2010

Ere comprimées : # 10, 11, 12 (Campus ed.)

Chose promise, chose dûe !

Voilà le détail des contenus de cette revue culte de BD SF des années 80 de Bayonne : "Le magazine de l'homme du futur"
On commence avec les n° 10 à 12, de 1981. Le reste suivra rapidement, et le tout sera classé et interrogeable sur BDoubliées.com au final.

Directeur de publication : Robert Febvre, rédacteurs : Charles Moreau, et divers...

Numéro 10 (Juin- Juillet1981)

ec10.jpg

Couverture

V. Segrelles




Rédactionnel 2 p. Nouvelle Chant pour un retour en sourdine JP Vernay
Rc 6 p. n/b
Outpost Margopoulos/Mike Saenz
Rc 6 p. n/b
Genocide F. Guijane/Suso
Rc 9 p. n/b
O Vni L Toutain/R torrent
RAS 16 p coul. Zora et les hibernautes Chap 2 Fernando Fernandez
Rédactionnel 2 p. Hier aujourd'hui demain... Stanislas Lem Roger Bozzetto




Rc 8 p. n/b
Le fruit de la passion Nicolas Cuti/Carmine Infantino et Alex nino
Rc 2 p. n/b
11 H Dick matena
Rc 7 p. n/b
L'anneau noir Rueben Yandoc




Rédactionnel 4 p. Flash
Moreau, Ray, Dolane

 

Numéro 11  (Août- Sept 1981)

ec11.jpg

Couverture

Enrich




Rédactionnel 2 p. Nouvelle Retour au bercail Carolyn J Cherry
Rc 6 p. n/b
Le bon spécimen /Steve Gan
Rc 10 p. n/b
La nuit où Willa Jane Gornley entra chez elle Archie Goodwin/Jeff Easley
Rc 6 p. n/b
L'Echec Romares/Mones
RAS 16 p coul. Zora et les hibernautes Chap 3 (fin partie 1) Fernando Fernandez
Rédactionnel 2 p. Hier aujourd'hui demain... Carolyn Cherry interview Moreau/Nolan
Rédactionnel 2 p. C J Cherry ethonolgue du futur
Charles Moreau et Pierre K. Rey
Rc 8 p. n/b
Le trésor du dieu araknid Bud Lewis/José Ortiz
Rc 9 p. n/b
Les fils de Noé Roger mc Kenzie/Leo Duranona
Rédactionnel 1 p. Metz : 6eme festival de la sf et de l'imaginaire Gilles Bergal
Rédactionnel 4 p. Flash
Moreau, Ray, Dolane

 

Numéro 12 (Nov - Oct 1981)

ec12.jpg

Couverture

Boris Vallejo




Rédactionnel 2 p. Nouvelle Les déracinés Claude Ecken
Rc 5 p. n/b
E perigoloso sporgesi Michel Brès
Rc 8 p. n/b
N'est-ce pas comme la nuit ? Doug Moench/Martin Salvador
Rc 10 p. n/b
Le voyage Manfred Sommer
Rc 8 p coul.
Une femme dédaignée Bruce Jopnes/Richard Corben
Rc 5 p. coul.
le duel Dick Matena
Rédactionnel 4 p. Hier aujourd'hui demain... Small is beautiful l'édition de luxe aux USA Richard D. Nolane




Rc 8 p. n/b
Oeil pour oeil... Nicola Cuti/John Séverin
Rc 8 p. n/b Histoires du bistrot de la galaxie Récit de Nemor Josep Ma Bea
Rc 2 p. n/b
L'Homme est Dieu John Ellis sech/Alex Nino




Rédactionnel 5 p. Flash
Moreau, Ray, Dolane

23/08/2009

Fershid Bharucha : un pionnier !

Bharuchaphoto.jpgJe vous l'avais promis sur le site, voilà enfin la superbe interview de Fershid Bharucha parue dans la revue Back up n°8 de Février 2001. (Lien sur la photo)

Cet article est l'un des seul à ma connaissance qui développe autant le sujet autour de ce monsieur, incontournable pour tout amateur de bande dessinée d'horreur, d'épouvante et de SF en France.

Ayant eu l'accord de Tristan Lapoussière, directeur de publication, et ayant attendu plus d'un an son mail concernant celui de Mr Bharucha, je me permet la publication. ("Qui ne dit pas non, acquiesce" ?).

"Après être resté au point mort pendant 5 ans pour diverses raisons, Back-Up est reparti au n°13 en novembre dernier, et le 14 vient tout juste de paraître. Malheureusement, nous ne pouvons pas répercuter ces infos sur notre site car il n'est plus mis à jour: après tout ce temps, impossible de récupérer les identifiant et mot de passe pour accéder au ftp!
Donc le meilleur endroit sur le net pour être tenu au courant est surtout par le forum de Pimpf.

En librairie, sur Paris, Back-Up est disponible chez Album, Dans la gueule du loup, BD Spirit, Declick (sur les quais) et quelques autres petites librairies." (Tristan Lapoussière, Juin 2008)

Bonne lecture.

 

 

02/07/2009

Ere comprimée : ça chauffe !

Erecomprimee40.jpgCe soir, le retour de l'Ere comprimée, ou comment se souvenir qu'on a promis à certains (cf. commentaires de la note Bernet sur 1 case en moins) que l'on dépouillerait cette magique revue Bayonnaise un jour quelque part.

Et bien, puisque personne ne le redemande, je vous le propose !

L'idée, ç'est qu'un début de travail a déjà été entrepris par Marcus Leicht sur son blog (voir içi) mais seulement les 9 premiers numéros sont proposés.

Ayant pratiquement tous les n° (1 à 12,  16 à 24,  26, et 28 à 41), je vais donc tenter de me mettre au travail sans tarder, et pour cela, quoi de plus simple que de créer une rubrique spéciale, où je posterai le détail du sommaire d'un n° à chaque fois, dans l'ordre si possible, lorsque j'aurai le temps.

Le but étant in fine d'avoir matière à reporter tout cela sur la base de nos amis de BDoubliées.  CQFD !

A bientôt donc !

 

28/02/2009

Première anthologie française EC ?

Du nouveau ce soir sur la page consacrée aux EC comics, avec l'ajout du détail de cette anthologie d'horreur (album) parue en 1974.

horreuruneanthologie.jpg

 

20:51 Publié dans Ec comics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ec comics

09/02/2009

Den la saga : essai de résumé partie 2

DEN IV et V Dreams and alarums.

Cet épisode semble reprendre excactement à la fin de “Seconde époque” (Nov 89).
Le problème principal pour le lecteur c’est que huit ans se sont écoulés depuis, et que les albums de Corben ne sont plus trop disponibles dans le commerce. La dernière réédition du précédent tome date de 1987, et même si les deux premiers seront réédités en cartonné en 1991 lors de la parution en album de ces nouveaux chapitres, se sera la dernière occasion de coller les bouts pour ceux qui suivaient encore... car depuis malheureusement, ils sont quasiment tous à nouveau indisponibles.

Le dessin a changé, et est très médiocre en terme de colorisation aussi.


(...) Den, Dort et ses compagnons, (dont Kath ?) viennent chercher Scon. Mais ils subissent de très lourdes pertes. Dort est tué.

Lorsque Den arrive devant Scon pour venger Muta et Tarn, Scon a été empallé par... Kath, qui transperce aussi Den d’une lance en plein poitrail.
mais ce n’est en fait pas Kath !

Jenesuispaskath.jpg

Rebondissement.  Den meurt...?


Non, Den se réveille en sursaut, tout cela n’était qu’un rêve.

Bigden.jpg

Il est dans une petite pièce cramoisie, avec Jusi une amie. Den est bouffi, et il se remémore les épisodes passés...
Il dit penser que Kath était revenue, et l’avait aidé à retrouver Scon, puis avait disparu à nouveau...
Il se serait retrouvé, après avoir erré comme une épave à CRAGOR, “la cité des bruits”, où il est l’esclave de Jussi et son père Matso depuis.

Ghasthelm le sinistre vient le chercher. C’est en fait le complice de Den. Ils ont en commun une sorte de représentation de combat truqué sur le marché de Cragor, qui doit leur rapporter quelques pièces. Mais c’est lamentable. Ghasthelm ne veut donc plus de Den, qui est maintenant incapable de combattre et un poids. Il a trop changé..; il est déchiré.

Il se remémore encore son (ses) amours. Et là... il doute...

Den4fin-1.jpg


On finit par le chasser du rade où il buvait trop, et là, Botu, un jeune aux dents longues l’agresse pour le turer et toucher une prime. Den se laisse massacrer, impotant.

denimpotant.jpg

Il ne doit son salut qu’à Gasthelm, qui en profite pour lui parler d’une blonde que l’on a vu rechercher les pierres de Nar...

C’est ainsi qu’il va retrouver Kath, (ou plutôt la reine rouge en réalité.)
Tous deux décident donc de débusquer Scon dans sa forteresse. et cette fois-ci, Den a déjà vécu (en rêve) cet assaut. Il déjoue donc tous les pièges.

Zandor et Wynn sont voués à une mort terrible dans un casse noix géant, mais sauvés in extremis par Den plus en forme que jamais.
Enfin, Den et Dort se retrouvent face à  la reine, et.. à la vraie Kath encapuchonnée.
La reine rouge explique que c’est elle qui a tué Zeg, et qui a été rechercher Kath. Elles l’aiment toutes les deux et lui demandent de choisir.
Entre temps Dort s’est empalé accidentellement dans une trappe aux javelots.

A ce moment Scon apparaît.. Il s’empare des pierres au cou de la reine (il possède maintenant les 6) et s’apprète à invoquer le ULUHTC .
Mais tout explose, et les pierres comme dotées d’une vie propre se mettent à bondir.
La reine rouge se jette à leur poursuite, ainsi que Den, laissant Kath furieuse. Celui-ci réalise alors enfin que c’est la reine qu’il aime vraiment.
Le cataclysme obscurcit tout, et on perd la trace de chacun.
Zandor et Wynn arrivent à récupérer Den inconscient et s’envolent grâce à un petit vaisseau.

Den4fin.jpg


ENFANTS DU FEU est un épidode transitoire qui tente de nous expliquer les origines de Den (MAL) et la reine (Kil), extraterrestres à Neverwhere (donc peut-être des terriens mutants?, d’autant plus que leurs semblables ont tout de cette race.)

Envahit dans leur repère (leur nid) par des insectes géants destructeurs, ils doivent à nouveau se rendre avec les oeufs de Mal sur DREMURTH, via des vaisseaux spatiaux afin de récupérer un sceptre magique qui leur permettrait de fonder une nouvelle colonie. C’est ce qu’il advient en début de récit lorsqu’ils échouent dans la mer, où la plupart de leurs congénères se font dévorer par des requins avant de pouvoir gagner la rive.

kilmalcapsule.jpg

Kil et Mal (ce dernier squelettique en début d’histoire), quant à eux  font la connaissance (parfois violente) des habitants de Dremuth : Zeg; Tarn, et Pucca pour les plus connus ( ...)
A la fin de cet épisode, Kil est blessée, et vient de se faire subtiliser le dernier oeuf quelle protégeait, tandis que MAl, qui a été recueilli et nourri entre temps par Pucca, la cuisinière de Zeg a repris des forces et une apparence de Den.
Il s’engage à sauver Kil et à retrouver l’oeuf.


DEN , la quête.

1 Suite directe de "Den, dreams and alarums". On  retrouve Den un peu amnésique, dans un chariot, transporté par Zandor et Wynn.
Après une escarmouche dans le désert avec Botu et sa bande (celui qui voulait déjà le tuer), il s’égare et retombe sur la princesse au dragon bleu.

Celle ci lui promet de raviver ses souvenirs perdus s’il lui fait bien l’amour. Il s’exécute et apprend alors qu’il serait en fait le fils de Kil, la reine rouge., donc issu de l’oeuf qui aurait éclôt. (!!)

Il aurait été élevé dans une cité au dessus des nuages (celle de Zeg) et rebaptisé David. C’est Pucca sa nourrice qui l’aurait élevé, tout comme sa soeur : Elinorma (!!)  (David Elis Norman... pigé ?)

ellienorma.jpg


Que de révélations!  Là dessus intervient une attaque de Scortures : des insectes volants géants que David aide à repousser.

La princesse au dragon lui parle aussi qu’au même moment mais ailleurs sur cette planète Kil et Mal s’entraînent au combat et font l’amour. Mal serait en fait Dan, l’oncle de Den. (!?...)
Mais Mal décide de se séparer de Kil afin de retrouver Pucca à qui il doit son nouveau corps et sa fuite de chez Zeg. (cf.”Enfants du feu”)

“Il” (qui ? David ou Mal ?)  arrive enfin en oiseau sur la cité des nuages où il retrouve Pucca et zeg, qui ne semblent pas le reconnaître, ainsi que Twang (qui ressemble à Tarn ?)

Dans DEN, la quête 2, on fait la connaissance de deux enfants de Puuca: Dave et Ellie , qui seraient les enfants de MAL (ou David ?) aussi.
Zeg est en fait un sorcier redoutable qui alimente ses anges gardiens (des étranges êtres blancs drogués à sa botte) avec les progénitures misent au monde à la commande par Pucca, elle aussi droguée et  contrainte.
Mal s’associe avec un ange dêchu et Pucca qu’il arrive à convaincre, afin de s’enfuir.
Tout ne se passe pas aussi facilement que prévu, et lorsque la fin est proche  pour tout le monde, et Mal prêt à servir de repas, Kil réapparaît et le sauve, tandis que Pucca et ses enfants réussissent à s’envoler.

Fin provisoire...

Conclusion
Prise dans son intégralité, la Saga de DEN (tous les épisodes mettant en scène le personnage) demeure une oeuvre de science-fiction de belle dimension, à l’intérêt et à la puissance d’évocation certains. Si on a pu croire un temps que seul les deux premiers tomes valaient le détour, c’est sans doute à cause de la trop grande différence entre les différents volumes à la publication et aux dessins si éloignés.
En effet, bien que les trois albums de la Saga aient subi un nivellement vers le bas en terme de graphisme, il ne fait pas de doute que ces épisodes ont néamoins leur importance dans la série.
On peut se demander par contre ce que Mister Corben est allé chercher auprès de Simon Revelstroke à cette époque si ce n’est de l’aide pour démeler l’intrigue un peu tortueuse que lui-même avait nouée. Un scénariste pour recoller le puzzle, et peut-être soutenir un dessin moins accrocheur ?

Toujours est il que le dessinateur n’hésite pas à reprendre de plus belle en concluant (provisoirement ?) la saga seul cette fois-ci avec “La Quête”.
Et c’est peut-être ce “provisoire” là qu’on reprochera à Richard Corben dans cette série, où on se demande quand même à plusieurs reprises si le fil scénaristique est bien tendu ou si les rappels bienvenus de la princesse au dragon ne sont pas devenus obligatoires pour tout le monde afin de comprendre un tant soit peu quelque chose...

Il faudrait un épais volume reprenant l’intégralité de celle-ci afin d’avoir l’opportunité d’une lecture en continue, pour décider, si oui ou non, DEN est un pur chef d’oeuvre d’anticipation, ou seulement un essai qui s’est embourbé dans des méandres au fil du temps.

Si on voulait tenter une comparaison avec d’autres séries romanesques fantastiques telles Conan ou Tarzan, on distinguerait de même des scénarios et des personnages qui défient le temps de l’édition. Mais ces derniers profitent d’épisodes relativement distincts les uns des autres, tandis que DEN a commencé en 1973 et s’est poursuivi jusqu’en 2000, sans qu’une réelle fin ne nous ait jamais été proposée.

Neverwhere ou... never end ?

15:02 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : den, reine rouge, locnar, muuta, kath, zeg, scon

DEN, la saga : essai de résumé partie 1

Pour toutes celles et ceux qui n'auraient pas tous les albums de cette saga, ou qui souhaiteraient y voir un peu plus clair

... un essai de résumé du chef-d'oeuvre de Richard Corben.
Toutes images © Richard Corben et les éditeurs respectifs.

Pour le reste de la bibliographie française : se reporter à Richard Corben : enfant du feu, quelqes pages non officielles.

DEN I

David EllisNorman, jeune américain du Kansas, trouve un soir les notes de son oncle. Mettant en pratique les schémas électroniques  et magiques d'une drôle de machine, il est projeté dans un univers parallèle merveilleux : "Neverwhere". Transformé au passage, nu et hyper costaud, il arrive tout d’abord dans un désert et dans les ruines de NEBROC (CORBEN à l’envers). Après avoir combattu sans problème un monstre saurien, le premier humain qu’il croise est une sorte de princesse brune qui l’attire par le bruit de ses bijoux. Elle chevauche un dragon bleu.    ...Tout est raconté comme dans un rêve.

denindienne.jpg

Puis il assiste à une cérémonie de sorcellerie sur une sorte de pyramide aztèque où une reine masquée invoque le ULUHTC "(Référence au Chtulu de Lovecraft). Cette reine serait responsable de la transformation de Den. (...)

reinerouge.jpg

Il sauve une femme en sautant dans le bassin de sacrifice d'où tous deux sont ensuite rejetés dans le sable par le biais d'une pierre défaussée.I l s’avère que cette demoiselle s’appelle KATH (Katherine Wells, une anglaise venant de  1892). Un sacrifice est en effet obligatoire pour sauver neverwhere.

Fuyant tous deux, ils se reposent à bout de souffle et... font l'amour. Mais ils tombent sur GEL, une sorte de créature mi gorille mi ours blanc. Un rebelle dont le peuple est réduit en esclavage par la reine.   “Den tu dois mourir parce que tu étais le bras droit de la reine. Tu m’as pris le Loc nar magique et tu le lui a donné”. Le Loc nar étant un sceptre magique.

Gel.jpg

Un duel s'engage entre eux deux. Puis une attaque des abeilles de la reine les sépare.
Kath est sauvée par KANG, guerrier humain. Il les présente à ARD jeune prince présompteux, chef de la "Fraternité du feu ascendant".

Une expédition est menée via les douves du château de la reine. Den a toujours de vagues souvenirs de déjà vu.
Tous se font tuer, sauf  Den, qui doit faire l’amour avec la reine, qui ressemble à Kath. Pendant ce temps, Kang a dérobé le Loc Nar. La reine furieuse se fache et Den doit sa survie à une chute et réussi à s’échapper.
ARD retient néanmoins Kath prisonnière dans un cercueil de verre. Il exige le Loc nar et la tête de Kang.

Den arrive à la cité de Mugoor. Là il rêve à son oncle qui a déjà été Den lui même et qui est mort.

oncleden.jpg

Kang croisé dans une ruelle lui fait croire que c’est ARD le manipulateur mais il a en fait bien le Locnar sur lui.
Den désemparé invoque et parle avec son Oncle Dan, un fantôme, comme Obi Wan... nous sommes pourtant en1973 !! (Mais la figure du commandeur date de bien avant, alors...)

Kang amène le sceptre à Ard pour retrouver sa famille qui était retenue prisonnière. Mais Ard le trompe et anéanti celle-ci avant d’achever Kang.

sacrifice.jpg

Le sacrifice de Kath par Tarn se prépare. Très belle scène en contre-plongée signifiant la remontée aquatique du Chtulu.

chtuluc.jpg

Pendant ce temps, Den pourchassé est aidé par la reine. Ils sauvent Kath à deux.
Den s’envolant avec une créature ailée lance le loc nar surle ULUHTC monstrueux qui s’élève vers les cieux, et le détruit. Une exploison nucléaire se produit.


Epilogue.
Den et kath font l’amour... Au même moment intervient Zeg, le sorcier, auprès de la reine. Elle est en colère car ce dernier a essayé de la tromper en fabriquant un faux Locnar. Elle s’apprête à le sacrifier car elle doit maintenant attendre 4 ans avant que les conjonctures ne soient à nouveau réunies. Intervient alors Den qui se fait malheureusement capturer et attacher. La reine le veut à nouveau.

Elle est en train de lui faire une fellation lorsque kath l’enlève à cheval sur un monstre volant, la reine encore accrochée à lui. (!!!)

reinecof.jpg


DEN II (Muvovum)

6 mois se sont écoulés..
Ce deuxième tome s’ouvre avec le changement de comportement de Kath qui veut du respect, et s’est rhabillée. Elle souhaite aussi retourner sur Terre. Ils sont désormais tous deux sur ZEGIUM, forteresse volante.

On fait connaissance avec TARN, petit fils de Zeg, promis en mariage à MUUTA, belle brune amoureuse en secret de Den; ainsi que de SCON, fils de Zeg. Muvovum est la grande cité de la reine.
Les pierres NAR sont cachées dans une vieille ruche dramite des créatures carnivoire insatiables, et elles doivent être détruites . Cependant elles sont nécessaire au processus de retour de Den et Kath sur Terre. (...)

Après l’expédition pour trouver les pierres, Tarn sauve Den d’une chute. Muuta veut se donner à Den qu’elle aime, mais celui-ci refuse.
Elle quitte Zegium, suivi par Tarn qui veut la rattraper. Pendant ce temps, Kath et Den sont renvoyés sur Terre par Zeg.
...Scon, profitant de l’abscence de tout ce beau monde tente de prendre le pouvoir de son père.

C’est le moment que choisi la reine rouge pour s’introduire dans la tour de Zeg afin de récupérer les pierres. Mais elles n’y sont plus.
Dépitée, elle violente Zeg et le feu détruit la forteresse.

attaquereine.jpg

Tarn et Moda, un de ses serviteurs se font capturer par les Dramites.
Ils sont prisonniers dans le puits de Muvovum, puis accueilis par JORD, le maître, et Jordella, un gros verre à ventouses suceur de sang, qui peut prendre apparence humaine.
Pendant ce temps, Den revient sur Neverwhere, seul.

Tarn tue Jordel, qui le lui a demandé. Il était en effet sous le contrôle des dramites et de Jordella. Tarn attaché croit recevoir la visite de Muuta, et il cède à ses caresses... alors que ce n’était que Jordella, qui s'est du coup accouplé avec lui. ...Tarn est désormais le nouveau maître des Dramites.

tarnmaitre.jpg

Den a été capturé par les hommes bleus (qu’il connaît apparemment déjà) et combat en duel régulier Zandor. On fait connaissance avec la fille de Zandor : Wynn.

Dort est venu donner les mauvaises nouvelles à Den, et celui-ci repart. Wynn le suit en cachette et le sauve d’un monstre.

wynn.jpg

Ils s’embrassent puis font l’amour.  Mais Den aime Kath et doit se séparer d’elle.

millionsdedramites.jpg

Den retrouve Muuta à Muvovum où elle pensait le trouver. Muvovum que les dramites ont laissées par millions. Ils s’embrassent et font l’amour aussi, Muuta étant très convaincante. (Aaaah...Muuta !)

muuta.jpg


Ils doivent essayer de retouver Tarn qui s’est peut-être rendu à Muutaron, le domaine de Muuta. Direction Minimuut, situé sur une île au milieu du lac Meek.
Ils arrivent à traverser le lac en se frayant un passage à travers l’armée de Dramites déjà là.

...Une semaine après ... Tarn arrive dans le petit domaine. Il s’installe d’ailleurs dans des appartements avec quelques serviteurs et exige Muuta. Tandis que le gros des dramites construit un pont en terre afin d’envahire Muutaron.

tarntraitrise.jpg

Tout puissant à cet instant, malgré sa diformité qui évolue de façon monstrueuse, Tarn possède définitivement Muuta, à sa façon.

tarnexplosion.jpg

La fin de Muuta : la scène la plus monstrueuse et fascinante de tout l’univers Corbenien.

mortmuuta.jpg

Den est projeté  lors d’une lutte désespéré avec des dramites par une femêtre, tandis qu’il détruit au passage le monstre Tarn qui a dévoré Muuta, à l’aide d’une lampe à huile.

Tombé à l’eau, il s’agrippe à un mât et, inconscient, dérive et échoue sur une plage. Là, il est réveillé par Kath... ou dumoins le croit-il. (et nous aussi), car la belle blonde a un bandeau rouge dans les cheveux, comme le foulard de la reine rouge (...)

Une des scènes cultes de Den... qui reviendra souvent.

kathsauveden.jpg


A suivre sur note suivante

15:02 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : den, kath, reine rouge, zeg, locnar, muuta, scon