Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2016

Réédition du Batman par Wrightson ! (the cult)

batman-le-culte-40546-270x418.jpgUrban nous fait encore plaisir, avec la sortie cette fin de mois du "The cult" de Jim Starlin et Bernie Wrightson, préalablement édité en France dans la collection Comics USA en1989 sous la forme de 4 petits albums (Titre "Enfer blanc", et devenu rare et cher depuis.)

Cooooool ! 

http://www.urban-comics.com/batman-le-culte/

 

 

14:18 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

10/11/2014

Berni Wrightson, Novembre 2014 en France : l'évènement !

BW_Frankenstein.jpgCela faisait tellement longtemps qu'on attendait ça, que c'est dur à croire.

Enfin une compilation d’œuvres anciennes du maître de l'horreur : "Creepy  présente Berni Wrightson", chez Delirium, et l'édition cartonnée de "Frankenstein alive alive", chez Soleil !!

Du pur bonheur, que tout fan d'épouvante, de bande dessinée, de comics, se doit de lire et d'acheter au besoin.
couv_wrightson2.jpg

Ce sont de superbes albums au niveau maquette, au delà du contenu déjà réjouissant, (voir le sommaire de la compilation ci-dessous, et mes précédentes notes ici ou sur la page Facebook Bernies blog, pour "Frankenstein alive alive", qui est une sorte de suite à son œuvre culte des années 80, réalisée avec Steve Niles, autre grand scénariste d'horreur, avec qui il avait déjà réalisé City of others (non traduit à ce jour.)
> Voir l'interview de Wrigtson pour City o o en français, sur Wrightsoninfrench.


et une autour du retour de Frankenstein, sur le blog de Steve Niles (en anglais, 2012)


On ne remerciera jamais assez ces éditeurs qui ont fait le nécessaire pour nous offrir ces bijoux.

 

Wrightson.png

Creepy Presente Bernie Wrightson :
Une compilation parue il y a déjà 3 ans aux USA chez Darkhorse !

11/08/2014

Wrightson complété !

la-maison-du-mystere-3-vampirisme.jpgAujourdhui, sur Wrightsoninfrench, la page consacrée aux revues françaises mettant Wrightson à l'honneur en termes de récits ou couverture a été complétée. Il ne devrait plus rester grand chose à se mettre sous la dent.

Cliquer sur l'image pour accéder.

 

10:56 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2014

Frankenstein alive alive # 3 enfin disponible !!

3gho.jpgQuand il n'y en a plus, et qu'on oublie, il y en a encore. Des mois qu'on attendait la suite du grand retour de Bernie Wrightson et Steve Niles, et voilà que par hasard, en surfant sur le site de Things From Another World, j'apprends que le Tome trois est disponible depuis le 16 Avril 2014.

En prime, une réédition des deux premiers volets en un seul volume (agraffé ?) avec superbe couvertuuuure.
Yeaaaaah ! feb140380.jpg

 

16:19 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

Warren en France, ça continue !

couv_corben_02.jpgChez Delirium, on n'arrête pas les choses qui font plaisir (si elles marchent, je ne sais pas, mais j'imagine que oui :-)

> En Mai : parution du deuxième volume consacré aux histoire n/b et couleur des 70's de Richard Corben (avec une belle couverture reprenant "Une femme bafouée"),
et annoncés :

 

- Anthologie Creepy 3 : Sortie octobre 2014


- Eerie et Creepy presentent :  Bernie Wrightson : Sortie novembre 2014

 

Dans un autre registre tout aussi intéressant : en Avril et Octobre 2014 : les tomes 6 et 7 de La grande guerre de Charlie (superbe série sur la première guerre mondiale créée par Pat Mills et Joe Colquhoun publiée entre 1979 et 1988 en Angleterre dans la revue Battle)

Le site de Delirium

05/08/2013

A EC comics, nous sommes tous reconnaissant !… (Akileos rééditions)

Capture d’écran 2013-08-05 à 12.12.02 2.pngAkileos Ec comics
 Crime Suspense stories et Weird science   

D'autres articles ont été écrits sur cette vague de rééditions bienvenues, initiée par l'excellente maison d'édition Akileos. Ce qui nous intéressera ici sera plus de l'ordre de la comparaison avec les précédentes traductions francises, et je renverrai pour cela vers les pages bonus consacrées à Ec comics sur Wrightsoninfrench. 

Mais on s'intéressera aussi à l'utilisation qui a été faite (de manière éhontée, mais en même temps en guise d'hommage) par des nombreux groupes punk rock au fil des décennies qui ont suivi. Deux exemples en particulier dans ces recueils ont retenus mon attention. (Voir plus bas)

 

Dans ces deux volumes bien particuliers, on distingue deux thématiques : 

 

Crime suspens stories propose de manière  assez récurrente  des synopsis où un homme ou une femme sont tyrannisés ou se sont lassés de leur conjoint, et l'un d'eux va avoir l'opportunité de le liquider, d'une manière plus ou moins originale, cruelle, ou démoniaque, avec l'aide ou pas d'individus ou d'éléments extérieurs. 

Bien sur, au Final, le stratagème se retourne contre son inventeur... 

Les scénarios sont plutôt bien écrits, et on se prend à féliciter les auteurs principaux, qui, même s'ils s'inspirent souvent de roman existants (voir Wikipedia…), on su proposer de bonnes adaptations, parfaitement mises en images par des dessinateurs devenus cultes depuis. Bill gaines et Al Feldstein en cela gagnaient à être davantage reconnus. Et ces traductions en donnent l'occasion.

 ec2 2.jpeg

L'épisode "Haut les têtes",  (ci à gauche), avec sa sorcière de L'Antre de La Peur, en présentatrice typique de la série Tales from the crypte, ou the Vault of horror", et son scénario basé sur les freaks et le milieu du cirque ne manquera pas d'interpeller les amateurs de Bernie Wrightson, dont on sait l'influence subie auprès de cette maison d'édition. Graham Ingels fait ici un travail remarquable.

Et Wrightson s'en souviendra pour sa "Foire aux monstres", c'est certain. 

 

Dans l'épisode "L'égout", dessiné par Johnny Craig, la fin très cruelle, vicieuse et inattendue mérite d'être placée parmi les meilleurs histoire de polar flirtant avec l'horreur. (Lorsque le corps de votre victime va boucher la seule issue qui vous aurait permis d'en réchapper...)

ec.jpeg

 > 4 histoires dans chacun des sept numéros originaux #1 à 7 : 1950 à 1951 

  

 

2681628937.jpg

Weird science, comme son nom l'indique un peu, propose de la science fiction. Et si le fantastique voire l'horreur s'invitent subrepticement dans "Crime..." , Weird science se consacre plus exclusivement  à quelques thèmes de prédilections : les envahisseurs, le Space opéra et ses voyages intersidéraux, à la découverte de formes extra terrestres, et aux conséquences de l'exploitation de la bombe atomique par la race humaine.  La miniaturisation (au niveau de l'atome) est aussi beaucoup abordée. Vu l'époque, (premiers essais nucléaires, affaire Roswell…), on ne s'en étonnera pas. L'actualité était chaude alors.

 

On pense aujourd'hui avec les références Men in black, et tous les films TV et cinéma de la culture populaires de ces 60 dernières années, mais en 1950 et 1951, ces comics devaient vraiment être attendus et dévorés comme des "ovnis", c'est le cas de le dire.

 

Pour le space-opera, on sourira a maintes reprises de la façon dont, en 1950, les scénaristes et dessinateurs américains imaginaient les vaisseaux et leur propulsion. Voir le départ très "cool" des astronautes, dans l'épisode l"'Evasion", (#8, 1951), (ici page 212), qui, "a trois minutes (seulement) du décollage terminèrent leur briefing et se dirigèrent vers l'ascenseur qui les emmènerait verrs l'entrée du vaisseau" (...)  Lorsque l'on sait le temps réel de préparation passé par les astronautes avant le décollage...

weird 212.jpeg > Ci à gauche : un départ sur les chapeaux de roue, et en tenue de ville. Cool quoi ! 

 

Le saut évasif, sur la fin (même épisode, page 217) est par contre plutôt bien vu pour l'époque, quand on repense aux sauts réels de Joseph Kittinger (31 km, en Août 1960), et celui de Felix Baumgartner réalisé en combinaison a 39 km d'altitude en Octobre 2012.

Ci dessous :  une image de cosmonaute perdu dont Jeffrey Catherine Jones se souviendra sans doute lors de son épisode "Union', (Special USA #1 en France)

 Union.jpg
weird 212-2.jpegConclusion : Dans l'ensemble, et à quelques exceptions près, il me semble que Suspense stories s'en tire mieux que Weird science, où un sentiment de redite sur les histoires a tendance à s'emparer du lecteur au mieux du recueil.
Je rajouterais que le style d'Harvey Kurtzmann, plutôt reconnu pour ses planches humoristiques dans la revue Mad, fait un peu "tâche" ici, surtout dans "L'ultime guerre sur terre" et l"homme est un surhomme".

Mais ces 2 volumes sont cependant plutôt réussis, bien maquettés, et complètent parfaitement les autres publications françaises précédentes. Elles méritent donc d'être achetées. 

Nb : Les couvertures des numéros utilisés dans chacun des recueils sont reproduites (en petit format) sur les quatrième de couverture. 

La couverture du recueil "Weird science" est un hommage moderne rendu par les auteurs franco-américains Stan & Vince, à la couverture du numéro #3 de Sept/Octobre 1950 de la revue. On peut dire qu'elle est plutôt réussie. 

 

 

  ----

 > Deux utilisations modernes de deux images extraites des introductions de "Panique' 'Weird science #4, 1950, par Al Feldstein),  et "Folle à lier" (Jack kamen, Suspense stories #6, 1951) :

 panique.jpeg

Single du groupe italien Hermits (1993) 2672048.jpg>










412_10151719381960782_1005789900_n.jpgCompilation Sixties rébellion "Dememted" (1994) >
1805884.jpg 

 

 

 

 Ps : Ah oui, au fait, vous avez remarqué, la maquette de Bernie's blog a changé. Et c'est plus lisible, tant mieux. Merci de vos commentaires. Et retrouvez moi sur Facebook !

10/10/2012

Wrightson et Steve Niles : le binôme de choc ! (they're alive !!)

DocMacabre-01.jpgOn a parlé ici il y a peu du superbe "Monstrous collection", de ces deux auteurs, paru chez IDW publishing en Novembre 2011, et 1casenmoins s'en est fait l'écho avec la première des trois histoires compilées.

J'ai déjà donc eu l'occasion d'en dire du bien, mais, comme ce pavé se déguste lentement, tel un superbe mandy au chocolat, je m'étais gardé le meilleur pour la fin.

Un troisième récit, en effet, conclu le recueil: "Doc macabre" !
Et franchement, c'est la quintessence de ce que ce genre de récit peut
apporter : délires hallucinants, noir et blanc superbe, humour, zombies, inventivité, dialogues recherchés, ambiances...
Doc macabre,
ptit  gamin blondinet surdoué, équipé comme un astronaute, chassant le pseudo fantôme, accompagné de sa lampe à pied douée de parole.

Rarement ce genre de récit n'a sonné aussi juste et adulte. Car Steve Niles, à contrario de ces prédecesseurs respectables d'EC ou Warren ne se contente pas de 4 ou 5 pages pour écrire ses récits.
Là où des Ditko, Archie Godwyn, Russ Heath, ...donnaient l'impression de bacler des scénarios parfois pourtant pas inintéressants, lui a le mérite d'aller jusqu'au bout de ses idées tortueuses. Et elles sont nom
breuses.
En cela, Niles pose un jalon et rénove vraiment le genre du macabre, en lui ajoutant beaucoup d'humour au passage.

frankenalive1.jpg

Cocorico ! : un autre l'a fait, et il est français : Guillaume Griffon. (On a d'ailleurs hâte de lire la suite et fin de son "Apocalypse à Carson city".

Nb : Une quatrième histoire du duo a paru aux USA en mai, ("Frankenstein alive, alive", cf image ci-à droite), et bien sûr, il faut l'(es) acheter !!!

> Une chronique (abondamment illustrée), de ce dernier opus, à lire (en anglais) sur : http://www.comicsalliance.com

 

*Soit dit en passant, et cela illustre l'image de droite, les comics originaux US regroupés en n/b dans le luxueux livre IDW étaient en couleur ! Petit détail, si vous aimez l'un ou l'autre.

23:03 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (4)

01/06/2012

Some Wrightson news (en France)

Box76B.jpgTout d'abord, notez que le dernier numéro en kiosque de l'excellent revue Comic box (#76) contient une interview de Bernie, assez sympathique, même si les amateurs n'y apprendront pas beaucoup de nouvelles inédites...

Mais ça fait toujours plaisir.

Sinon, on retrouve notre dessinateur culte sur un petit récit dans le Aliens vol.2 "Paradis express" paru chez Soleil Us comics en Avril 2012 aux côtés de deux autres histoires dessinées par Liam Sharp et Eduardo Risso.2416_500.jpg

Une histoire de 12 pages couleur parue à l'origine en 1995 chez Darkhorse (donc au style assez daté), dont AVPWikia.com nous apprend qu'elle peut être considérée comme un préquel du Batman/Aliens part 1 dessinée par le même auteur (autrement plus intéressante, et disponible en réédition chez Soleil US comics aussi.) 
Pas de quoi pavoiser donc.   ...Il reste d'autres récits inédits.. on est en droit d'attendre quand même mieux en France !

http://avp.wikia.com/wiki/Aliens:_Incubation

20:11 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

14/02/2012

The Monstrous Collection of Steve Niles & Bernie Wrightson

Mostruouscollection.jpgC'est Garcia Fabian qui m'a filé le tuyau aujourd'hui.
Mon Dieu : Berni est de retour avec de l'inédit !!Monstruous sommaire.jpg

Il faut dire qu'en France, d'ici à ce qu'on ait ces récits...

Paru en Novembre 2011 (donc tout chaud), ce cartonné de chez IDW regroupe sur 176 pages !!! les trois comics de Steve Niles et Wrightson paru en 2009-2010 :

> Récits inédits : "Dead, she said", The Ghoul, Doc Macabre", plus, et ça, c'est incroyable : une dizaine de pages d'illustrations, anciennes pour la plupart !!

Comme ce bouquin est magnifique, il ne fait que peu de doutes qu'il sera traduit en français. (Par Soleil ? on peut espérer.) Quoi que "City of others" n'a toujours pas été traduit...
hummm....  bref, à vos bourses !

12:45 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (2)

07/01/2012

Wouah wouah !!

Bernie+Wrightson+-+Swamp+Thing+-+Arkham+Comics+7+rue+Broca+75005+Paris.jpgBon, ok, c'est la libraire Arkham (Paris) qui a posté ce dessin super sympa en premier, et le sujet était plutôt triste.
Mais plutôt que de le garder sur mon bureau, je vous le fait partager.

Source : http://arkham-comics.blogspot.com/2011/10/lincroyable-hulk-contre-lhomme-chose.html

 

18:14 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)