Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2020

Murky World de Richard Corben est là !!

Murky World luxe noir.jpg

Et je vous laisse lire ma chronique sur le blog de BruceLit:

http://www.brucetringale.com/murky-world-richard-corben-s...

 

19:01 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2020

Work in progress !

To your attention !

Some pages from the Wrightsoninfrench site (Barucha, Corben, Warren...) are actually being removed from a server to another. Thank you for your kind understanding. The site will be again readable in some hours.

Capture d’écran 2020-03-28 à 11.54.54.png

04/02/2019

« L'Antre de l'horreur » en grand format : un régal esthétique et d'horreur

50280386_10156825064085782_6642501204863614976_n.jpgMême si on a déjà eu l'occasion de dire du bien de cet album, la chronique complète de cette magnifique réédition augmentée restait à faire.

« L'Antre de l'horreur » à d'abord été proposée dans une édition cartonnée moyen format en 2007, mais ne compilait que les histoires adaptées d'Edgar Allan Poe, dans leurs versions « modernisées » par rapport au premier recueil « Poe » paru en 1981 chez Neptune.
Si ces récits, retranscrits dans notre époque moderne par Rich Margopoulos, peuvent laisser un peu circonspect les lecteurs, plus à même d'apprécier le ton de l'auteur dans son époque, l'idée n'était pas complètement inintéressante.

À contrario, les adaptations de Howard Phillip Lovecraft, restées inédites en français à ce jour, et laissées dans leur ambiance d'époque, début vingtième, sont la bonne surprise du recueil. La couverture du fascicule numéro 1 a d'ailleurs été pertinemment choisie pour illustrer celle de cette réédition.

Corben Lovecraft 1.jpg

À une ou deux exception près (les deux premiers récits étant assez « banals » dans le genre), chaque histoire nous transporte dans des ambiances, certes connues dans l'univers Corbenien, mais avec talent et révélant de bonnes surprises. Dans l'ensemble, et pour les lecteurs qui ne les auraient pas connues avant en VO, celles-ci pourront, en terme de qualité et de thématiques, rappeler un peu « Rat God » et « Les Contes du cimetière », nous projetant avec délectation dans les ambiances glauques et science-fictionnelles démentes des « Choses venues du ciel »

Les textes originaux du maître de Providence sont inclus, permettant de réaliser tout le travail d'adaptation, tout comme sont ajoutés troix textes pertinents : « Les Maîtres de l'horreur  », restituant le contexte d'adaptation de récits fantastiques du XiXeme siècle), « Richard Corben ou le grotesque sublimé », retraçant le parcours et les techniques de l'artiste, et : « Anatomie de l'horreur » expliquant comment l'artiste a choisi d'adapter différemment les deux auteurs originaux.
Ce grand format rend parfaitement hommage, à la fois au talent de Richard Corben, et à celui d'Howard Philipp Lovecraft. Un rajout donc bienvenu dans la bibliographie française, qu'il aurait été vraiment dommage de ne pas pouvoir lire. 

Lovecraft 1 contient : 
Dagon
La Cicatrice ("Recognition") 
Un souvenir 

Corben Lovecraft 2.jpeg


Lovecraft  2
La Musique d'Erich Zahn 
Le Canal 
La Lampe 

Corben Lovecraft Lampe.jpeg

Lovecraft 3
Arthur Jermyn 
Le Puits 
La Fenêtre 

Corben Lovecraft 5.jpeg

09:11 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (0)

24/01/2018

Richard Corben : grand prix du festival international de la Bande dessinée d'Angoulème 2018 !

Chaque lecteur de ce blog sait combien on aime Richard Corben ici. On est donc très fiers et heureux pour lui pour ce prix qui reconnait enfin vraiment en France son énorme talent.

Les éditeurs français à avoir publié sont travail dans l'hexagone ne sont pas légion, aussi, on aura une tendre pensée pour Fershid Bharucha, à l'origine de sa découverte en France avec les éditions du Triton et la revue Special USA, puis Albin Michel, mais aussi Jean Pierre Dionnet et les Humanoïdes associés, et enfin les éditions Toth, lors de son retour au tout début des années 2000, puis enfin Laurent Lerner et les éditions Délirium, qui ont fait un travail magnifique depuis 2013.

Dire qu'il sera président l'année prochaine et que l'on aura droit à une superbe affiche (rêve).

D'ici là, guettez le site des éditions Délirium, une énooooorme surprise vous attend chez lecteurs en février  ;-)

CP_GrandPrix_Ok.jpg

22:52 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (1)

30/05/2017

« Crime Suspenstories » T3 par divers

CouvCrimeSuspenstories-web.jpegToujours un plaisir de retrouver ces récits, grâce à la maison d’édition Akileos. Celle-ci continue son œuvre de réédition patrimoniale des EC Comics, découverts en français dans les années 80, grâce aux éditions Humanoïdes associés (collection Xanadu) ou Albin Michel. Une partie seulement avait été traduite néanmoins, et l’implication d’Akileos à proposer l’intégralité des numéros est remarquable.

 

Dans ce volume de « Crime Suspenstories », proposant les récits figurant dans les comics 15 à 21, toujours axés sur des histoires de couples qui se déchirent et d’amants vengeurs, on notera la présence particulière de deux histoires de Ray Bradbury : « Plus une trace » (dessiné par Johnny Craig que l’on avait déjà pu savourer en son temps [2], avec cet homme qui, paniquant à la suite de son crime, ne peut s’empêcher de tout nettoyer derrière lui, jusqu’à la folie) et « La Femme qui hurlait » mis en images par Jack Kamen, où une charmante petite fille entend seule les cris d’une femme enterré vivante…

CrimeSuspenStories-3_visuel.jpeg

« À vif » nous donne, quant à lui, à lire un beau récit dessiné par les grands Al Williamson et Frank Frazetta, Jack Davis est présent avec « Les Escrocs » et le reste, à l’avenant, est dessiné par Graham Ingels, George Evans, Bill Elder, Reed Crandall…, la plupart sur des récits de Bill Gaines et Al Feldstein. Déjà treize titres au catalogue, et d’autres à paraître. Tout un programme !

CrimeSuspenStories-3_visuel3.jpeg

 
 

« Crime Suspenstories 3 » : collectif

 Éditions Akiléos (26 €) - ISBN 9782355742972

 

Article originellement paru dans une actualité liée au Bordeaux Geek festival, le 24 Mai 2017 sur BDzoom.com et repostée ici pour davantage de visibilité.

12:33 Publié dans Ec comics | Lien permanent | Commentaires (0)

19/03/2017

"Dead, she said" (RIP mr Wrightson)

HzhJgVkk_0708151950521.jpgJ’apprends ce matin la disparition de deux très grands artistes chers à mon coeur  : novateurs chacun dans leur domaine respectif : Chuck Berry (18 Mars), et Berni Wrightson (19 Mars).

 

L’un a été à l’origine du Rock’n’roll. Tout le monde connait au moins une poignée de ses chansons.

 

Bernie Wrightson quant à lui, a été révélé aux amateurs de bande dessinées française dans les revues pockets avec son Swamp thing à l’aube des années 70, scénarisé par Len Wein, puis dans la revue Spécial USA. Son hommage magnifique au monstre de Frankenstein, aux éditions Albin michel au début des années 80 l’a consacré et fait de lui un maître du dessin hachuré, noir et blanc, à la forme très gothique.

51DAszQmigL._SX324_BO1,204,203,200_.jpgIl produisait peu, car son dessin était précieux et fourmillait de détails. C’est pourquoi j’ai suivi la moindre de ses parutions. Ces 10 dernières années, il avait lancé avec son complice Steve Niles trois récits de belle facture : City of others, non traduits en France à ce jour, The monstrous collection (non traduit non plus, et dont est tiré le visuel à gauche), et Frankenstein alive (Soleil), consacrant le retour du fameux monstre.

Il avait déjà réalisé trois numéros lorsque la maladie qui l’empêchait depuis des années (Parkinson me semble t’il), s’est aggravée, l’obligeant récemment, d’après les informations de sa femme sur son compte Facebook, à subir de lourdes interventions chirurgicales au cerveau.

On savait qu’il était très diminué et ne pourrait plus dessiner…  mais la nouvelle de son décès nous laisse, tous ses admirateurs, dont moi-même, effondrés.

 

Merci Mister Wrigtson, pour votre génie et votre passion partagée, et j’espère que là où vous êtes aujourd’hui, vous pourrez vous reposer sereinement, avec moins de monstres que dans vos récits.

 

11:16 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

05/02/2017

Thank you Mr Wrightson !

Portfolio loup boite.jpgAs his wife told us on his official Facebook page this end of January, we understood our beloved Berni Wrightson will never drawn anymore. ...

Comme sa femme nous l'a appris sur sa page Facebook officielle cette fin Janvier, nous avons compris que notre bien aimé artiste Berni Wrightson, suite à sa dernière intervention chirurgicale du cerveau, ne pourra plus jamais dessiner. Il est en effet dorénavant paralysé de tous le côté droit. Si cette nouvelle est bien sûr très triste, elle ne dépassera pas bien sûr le courage dont doivent faire preuve toute sa famille,ses proches et lui-même, depuis toutes les années qu'il passe en interventions à l'hôpital.

L'actualité de l'auteur est bien sûr la parution du super portfolio "Cycle of the werewolf" qui a été lancé par Tim Doyle sur Kickstarter, et qui permettra d'aider la famille pour tous ces soins.

On pense beaucoup ici à lui, à eux, et plus que jamais, je suis fier d'avoir créé le site Wrightsoninfrench, qui rend hommage à ce très grand artiste.

La page Biographie de l'auteur a donc été mise à jour : 
http://wrightsoninfrench.pagesperso-orange.fr/l%27auteur....

Courage, Berni !

 

14:36 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

16/01/2017

Corben back with Denaeus (and a shadow) !

Shadows grave1.pngCorben est de retour avec une nouvelle série chez Dark horse intitulée Shadow of the grave. Une histoire d'horreur, en noir et blanc, à l'ancienne, pourrait-on dire, où l'on découvre un nouveau personnage de guerrier, dans l'esprit de DEN : Denaeus.

On espère une traduction par ici, même si on ne l'attendra pas ;-)

Nb : 3eme volume en Mars.

 

13:26 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (0)

28/08/2016

Réédition du Batman par Wrightson ! (the cult)

batman-le-culte-40546-270x418.jpgUrban nous fait encore plaisir, avec la sortie cette fin de mois du "The cult" de Jim Starlin et Bernie Wrightson, préalablement édité en France dans la collection Comics USA en1989 sous la forme de 4 petits albums (Titre "Enfer blanc", et devenu rare et cher depuis.)

Cooooool ! 

http://www.urban-comics.com/batman-le-culte/

 

 

14:18 Publié dans Wrightson | Lien permanent | Commentaires (0)

03/11/2015

Delirium nous gâte avec toujours plus de Warren, et de Corben !!

couv_vampirella1.jpgAlors que je suis en train (enfin) de me régaler de "Esprit des morts", superbe anthologie des derniers récits couleur consacré à Edgar Alan Poe de notre dessinateur fétiche ici : Richard Corben,  (voir la fiche complète sur la page consacrée à l'auteur sur "Enfant du feu"), j'apprends sur le site de Delirium la parution très prochaine d'un volume consacré à Vampirella, autre muse de ce blog,

et... la traduction du Rat God de Corben (en Mars 2016) précédemment chroniqué sur ce blog.

Un déchainement de bonnes nouvelles, qui donnent vraiment envie de dire : merci !

On y revient bien sûr, forcément.