Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2009

Den la saga : essai de résumé partie 2

DEN IV et V Dreams and alarums.

Cet épisode semble reprendre excactement à la fin de “Seconde époque” (Nov 89).
Le problème principal pour le lecteur c’est que huit ans se sont écoulés depuis, et que les albums de Corben ne sont plus trop disponibles dans le commerce. La dernière réédition du précédent tome date de 1987, et même si les deux premiers seront réédités en cartonné en 1991 lors de la parution en album de ces nouveaux chapitres, se sera la dernière occasion de coller les bouts pour ceux qui suivaient encore... car depuis malheureusement, ils sont quasiment tous à nouveau indisponibles.

Le dessin a changé, et est très médiocre en terme de colorisation aussi.


(...) Den, Dort et ses compagnons, (dont Kath ?) viennent chercher Scon. Mais ils subissent de très lourdes pertes. Dort est tué.

Lorsque Den arrive devant Scon pour venger Muta et Tarn, Scon a été empallé par... Kath, qui transperce aussi Den d’une lance en plein poitrail.
mais ce n’est en fait pas Kath !

Jenesuispaskath.jpg

Rebondissement.  Den meurt...?


Non, Den se réveille en sursaut, tout cela n’était qu’un rêve.

Bigden.jpg

Il est dans une petite pièce cramoisie, avec Jusi une amie. Den est bouffi, et il se remémore les épisodes passés...
Il dit penser que Kath était revenue, et l’avait aidé à retrouver Scon, puis avait disparu à nouveau...
Il se serait retrouvé, après avoir erré comme une épave à CRAGOR, “la cité des bruits”, où il est l’esclave de Jussi et son père Matso depuis.

Ghasthelm le sinistre vient le chercher. C’est en fait le complice de Den. Ils ont en commun une sorte de représentation de combat truqué sur le marché de Cragor, qui doit leur rapporter quelques pièces. Mais c’est lamentable. Ghasthelm ne veut donc plus de Den, qui est maintenant incapable de combattre et un poids. Il a trop changé..; il est déchiré.

Il se remémore encore son (ses) amours. Et là... il doute...

Den4fin-1.jpg


On finit par le chasser du rade où il buvait trop, et là, Botu, un jeune aux dents longues l’agresse pour le turer et toucher une prime. Den se laisse massacrer, impotant.

denimpotant.jpg

Il ne doit son salut qu’à Gasthelm, qui en profite pour lui parler d’une blonde que l’on a vu rechercher les pierres de Nar...

C’est ainsi qu’il va retrouver Kath, (ou plutôt la reine rouge en réalité.)
Tous deux décident donc de débusquer Scon dans sa forteresse. et cette fois-ci, Den a déjà vécu (en rêve) cet assaut. Il déjoue donc tous les pièges.

Zandor et Wynn sont voués à une mort terrible dans un casse noix géant, mais sauvés in extremis par Den plus en forme que jamais.
Enfin, Den et Dort se retrouvent face à  la reine, et.. à la vraie Kath encapuchonnée.
La reine rouge explique que c’est elle qui a tué Zeg, et qui a été rechercher Kath. Elles l’aiment toutes les deux et lui demandent de choisir.
Entre temps Dort s’est empalé accidentellement dans une trappe aux javelots.

A ce moment Scon apparaît.. Il s’empare des pierres au cou de la reine (il possède maintenant les 6) et s’apprète à invoquer le ULUHTC .
Mais tout explose, et les pierres comme dotées d’une vie propre se mettent à bondir.
La reine rouge se jette à leur poursuite, ainsi que Den, laissant Kath furieuse. Celui-ci réalise alors enfin que c’est la reine qu’il aime vraiment.
Le cataclysme obscurcit tout, et on perd la trace de chacun.
Zandor et Wynn arrivent à récupérer Den inconscient et s’envolent grâce à un petit vaisseau.

Den4fin.jpg


ENFANTS DU FEU est un épidode transitoire qui tente de nous expliquer les origines de Den (MAL) et la reine (Kil), extraterrestres à Neverwhere (donc peut-être des terriens mutants?, d’autant plus que leurs semblables ont tout de cette race.)

Envahit dans leur repère (leur nid) par des insectes géants destructeurs, ils doivent à nouveau se rendre avec les oeufs de Mal sur DREMURTH, via des vaisseaux spatiaux afin de récupérer un sceptre magique qui leur permettrait de fonder une nouvelle colonie. C’est ce qu’il advient en début de récit lorsqu’ils échouent dans la mer, où la plupart de leurs congénères se font dévorer par des requins avant de pouvoir gagner la rive.

kilmalcapsule.jpg

Kil et Mal (ce dernier squelettique en début d’histoire), quant à eux  font la connaissance (parfois violente) des habitants de Dremuth : Zeg; Tarn, et Pucca pour les plus connus ( ...)
A la fin de cet épisode, Kil est blessée, et vient de se faire subtiliser le dernier oeuf quelle protégeait, tandis que MAl, qui a été recueilli et nourri entre temps par Pucca, la cuisinière de Zeg a repris des forces et une apparence de Den.
Il s’engage à sauver Kil et à retrouver l’oeuf.


DEN , la quête.

1 Suite directe de "Den, dreams and alarums". On  retrouve Den un peu amnésique, dans un chariot, transporté par Zandor et Wynn.
Après une escarmouche dans le désert avec Botu et sa bande (celui qui voulait déjà le tuer), il s’égare et retombe sur la princesse au dragon bleu.

Celle ci lui promet de raviver ses souvenirs perdus s’il lui fait bien l’amour. Il s’exécute et apprend alors qu’il serait en fait le fils de Kil, la reine rouge., donc issu de l’oeuf qui aurait éclôt. (!!)

Il aurait été élevé dans une cité au dessus des nuages (celle de Zeg) et rebaptisé David. C’est Pucca sa nourrice qui l’aurait élevé, tout comme sa soeur : Elinorma (!!)  (David Elis Norman... pigé ?)

ellienorma.jpg


Que de révélations!  Là dessus intervient une attaque de Scortures : des insectes volants géants que David aide à repousser.

La princesse au dragon lui parle aussi qu’au même moment mais ailleurs sur cette planète Kil et Mal s’entraînent au combat et font l’amour. Mal serait en fait Dan, l’oncle de Den. (!?...)
Mais Mal décide de se séparer de Kil afin de retrouver Pucca à qui il doit son nouveau corps et sa fuite de chez Zeg. (cf.”Enfants du feu”)

“Il” (qui ? David ou Mal ?)  arrive enfin en oiseau sur la cité des nuages où il retrouve Pucca et zeg, qui ne semblent pas le reconnaître, ainsi que Twang (qui ressemble à Tarn ?)

Dans DEN, la quête 2, on fait la connaissance de deux enfants de Puuca: Dave et Ellie , qui seraient les enfants de MAL (ou David ?) aussi.
Zeg est en fait un sorcier redoutable qui alimente ses anges gardiens (des étranges êtres blancs drogués à sa botte) avec les progénitures misent au monde à la commande par Pucca, elle aussi droguée et  contrainte.
Mal s’associe avec un ange dêchu et Pucca qu’il arrive à convaincre, afin de s’enfuir.
Tout ne se passe pas aussi facilement que prévu, et lorsque la fin est proche  pour tout le monde, et Mal prêt à servir de repas, Kil réapparaît et le sauve, tandis que Pucca et ses enfants réussissent à s’envoler.

Fin provisoire...

Conclusion
Prise dans son intégralité, la Saga de DEN (tous les épisodes mettant en scène le personnage) demeure une oeuvre de science-fiction de belle dimension, à l’intérêt et à la puissance d’évocation certains. Si on a pu croire un temps que seul les deux premiers tomes valaient le détour, c’est sans doute à cause de la trop grande différence entre les différents volumes à la publication et aux dessins si éloignés.
En effet, bien que les trois albums de la Saga aient subi un nivellement vers le bas en terme de graphisme, il ne fait pas de doute que ces épisodes ont néamoins leur importance dans la série.
On peut se demander par contre ce que Mister Corben est allé chercher auprès de Simon Revelstroke à cette époque si ce n’est de l’aide pour démeler l’intrigue un peu tortueuse que lui-même avait nouée. Un scénariste pour recoller le puzzle, et peut-être soutenir un dessin moins accrocheur ?

Toujours est il que le dessinateur n’hésite pas à reprendre de plus belle en concluant (provisoirement ?) la saga seul cette fois-ci avec “La Quête”.
Et c’est peut-être ce “provisoire” là qu’on reprochera à Richard Corben dans cette série, où on se demande quand même à plusieurs reprises si le fil scénaristique est bien tendu ou si les rappels bienvenus de la princesse au dragon ne sont pas devenus obligatoires pour tout le monde afin de comprendre un tant soit peu quelque chose...

Il faudrait un épais volume reprenant l’intégralité de celle-ci afin d’avoir l’opportunité d’une lecture en continue, pour décider, si oui ou non, DEN est un pur chef d’oeuvre d’anticipation, ou seulement un essai qui s’est embourbé dans des méandres au fil du temps.

Si on voulait tenter une comparaison avec d’autres séries romanesques fantastiques telles Conan ou Tarzan, on distinguerait de même des scénarios et des personnages qui défient le temps de l’édition. Mais ces derniers profitent d’épisodes relativement distincts les uns des autres, tandis que DEN a commencé en 1973 et s’est poursuivi jusqu’en 2000, sans qu’une réelle fin ne nous ait jamais été proposée.

Neverwhere ou... never end ?

15:02 Publié dans Corben | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : den, reine rouge, locnar, muuta, kath, zeg, scon

Les commentaires sont fermés.